.: Independant interviews and research materials to stimulate free thinking on the UFO phenomenon and related events. :.
Accueil | Archives | Recherche
-   
.:Menu


.:Paola's Books


.::.


Click on a book to find out how to get your own copy.

 

.:Email

.::.

 

 

MAJESTIC 12 ET LE GOUVERNEMENT SECRET. de William Cooper.

Avant le Majestic 12

Au cours des années qui ont suivi la seconde guerre mondiale, le Gouvernement des Etats-Unis fut confronté à une série d’événements ,qui allaient changer son futur et le futur de l’humanité.

Ces événements étaient si incroyables ,qu’ils défiaient tout ce qu’on pouvait croire. Le Président Truman stupéfait et les Commandants militaires se trouvèrent virtuellement impuissants , juste après avoir gagné la guerre la plus dévastatrice et la plus coûteuse de son histoire. Les Etats-Unis avaient développé, utilisé la bombe atomique et se trouvaient être la seule nation en possession de cette arme, susceptible de détruire tout ennemi potentiel, et même la Terre elle-même. A cette époque ,les Etats-Unis avaient la meilleure économie, la technologie la plus avancée, le meilleur standard de vie, exerçaient l’influence la plus grande, et possédaient les forces militaires les plus importantes et les plus puissantes de l’histoire.

On ne peut qu’imaginer la confusion et la responsabilité qu’éprouva l’élite du gouvernement Américain , lorsqu’il s’aperçut qu’un vaisseau de l’espace étranger , piloté par des êtres ressemblant à des insectes , possédant une culture totalement différente, était tombé dans le désert du Nouveau-Mexique !

Entre janvier 1947 et décembre 1952, il y eut au moins, 16 accidents et explosions de vaisseaux alien , avec 65 corps ramassés et un alien vivant. Un dix-septième vaisseau fut détruit lui aussi et on ne put rien récupérer. Treize accidents se produisirent sur les frontières du territoire Américain , sans compter celui qui explosa dans les airs. Sur ces 13, 1 était en Arizona, 11 au Nouveau-Mexique, et 1 dans le Nevada. Trois se produisirent dans des Pays étrangers, dont un en Norvège, et les deux autres au Mexique. Les observations d’OVNI étaient si nombreuses que toute recherche sérieuse et le déni de chaque rapport devinrent impossibles, malgré la collaboration, des services secrets existants.

Présence Extraterrestre.

Un vaisseau alien fut trouvé le 13 février 1948, sur une petite colline, au Nouveau –Mexique près d’Aztec, un autre fut localisé le 25 mars de la même année, dans le Hart Canyon, encore près d’Aztec. Il avait 100 pieds de diamètre. En tout 17 corps étrangers furent ramassés pour ces deux accidents. La découverte de portions d’êtres humains à l’intérieur de ces deux véhicules produisit un effet extraordinaire .On assistait à l’irruption d’un démon à la tête hideuse et la paranoïa s’empara de tous ceux qui étaient dans « le secret ». Une chape de plomb devait immédiatement s’abattre sur ces faits et la sceller hermétiquement sous le sceau du plus grand secret. On mit en place une couverture de sécurité , encore plus importante que sur le Projet Manathan. Dans les années suivantes, ces événements devinrent les secrets les mieux gardés de toute l’histoire du monde.

Un groupe spécial des plus éminents scientifiques Américains, fut constitué et un programme crée pour étudier le phénomène, en décembre 1947. Il prit le nom de Projet Sign et son but le plus répugnant concernait le maintien du secret. Le Projet Sign évolua en projet Grudge, en décembre 1948. Un ensemble d’observations peu importantes, assorties de désinformation , fut constitué sous le nom de Blue Book, au cours de ce projet Grudge. Il comprenait 16 volumes, dont le Grudge 13 que Bill English et moi ,virent, lurent et révélèrent au public.

 Des équipes « Blues »spéciales furent crées pour ramasser les débris des accidents et les aliens morts ou vivants. Les Blues Teams devinrent plus tard les alpha Teams ,sous le projet Pounce.

Au début, l’Air-Force des Etats-Unis et la CIA exercèrent un contrôle complet sur ce secret. En fait la CIA fut formée par le Président , lui-même, comme un groupe des Services Secrets, dans le but exclusif de gérer la présence alien . Plus tard la NSA(National Security Act) fut mise sur pied pour chapeauter la communauté des services secrets et spécialement les actions des aliens. Une série de rapports du Conseil de la Sécurité Nationale et d’ordres exécutifs enlevèrent sa capacité de contacter les services secrets étrangers . Cela se fit lentement, mais on légalisa son action directe sous la forme d’activités de couverture , aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Rassemblement des services secrets :

Le 9 décembre 1947, Truman approuva la constitution du NSC-4, intitulé : « Coordination des mesures d’Information des Services Secrets Etrangers » qui fut adressée aux Secrétaires d’Etat : Marshall, Forrestal, Patterson, et au Directeur Planificateur des équipes du Département Principal, Kennan.

Le livre 1 des Services secrets militaires et étrangers : « Rapport final » du Comité Spécial fut consacré aux opérations d’étude gouvernementales, en accord avec les activités des Services Secrets, du Sénat des USA, 94 ème Congrès 2 ème séance, rapport n° 94-755, du 26 avril 1976, page 49, déclare :

« Cette directive donna au Secrétaire d’Etat le pouvoir de coordonner les activités d‘information, par delà les mers, pour contrebalancer le communisme. Une annexe Top-secrète au NSC-4, NSC-4A, permit au directeur de la CIA, d’entreprendre des activités psychologiques en vue de ce but du NSC-4. L’autorité Suprême donna à la CIA l’autorisation d’opérations de couverture, si le NSC-4A ne pouvait établir des procédures normales de coopération ou d’approbation . Le DCI pouvait tout simplement entreprendre des actions de couverture et les appliquer avec l’accord de l’Etat et de la Défense, dès l’instant, où ces opérations étaient en accord avec celles de la politique américaine. »

Plus tard, le NSC-10/1 et 10 /2 remplacèrent le NCS-4 et 4A, et poussèrent les opérations de couverture encore plus loin. L’OPC( Office of Policy Coordination ) ( Bureau de coordination politique ?) fut crée pour établir et étendre des programmes de couverture. NCS 10/1 et 10/2 ,puis valider des pratiques illégales ou hors de la légalité et des procédures qui pouvaient être agréables aux dirigeants de la sécurité. La réaction fut rapide .Dans toute la communauté des services secrets, il n’y eut aucune retenue. Sous NC-10/1 un groupe exécutif de coordination pouvait produire, sans même les approuver ,des propositions de projets de couverture. Le CG était secrètement testé pour coordonner les projets alien. NSC –10/I et NSC 10/2 . Ces projets étaient interprétés de manière à ce que personne au sommet , ne puisse rien savoir jusqu’à ce que ce soit terminé et réussi. Ces actions établissaient un tampon entre le Président et l’information. On voulait que ce tampon ,soit un moyen de nier les informations, si jamais le Président, prenait la fantaisie de les divulguer .

Ce tampon fut utilisé quelques années plus tard, pour empêcher les différents Présidents d’en connaître davantage sur la présence Extraterrestre, et sur tout ce que le Gouvernement secret et la communauté des services secrets ne voulaient pas leur dire. NCS-10/2 établit un groupe d’étude qui rencontrait secrètement , certains scientifiques du moment. Ce groupe d’étude ne s’appelait pas encore MJ12. Une autre directive NSC, le NSC –10/5 , établissait les obligations du groupe d’étude. Ces mémoires NSC et ces Ordres Exécutifs secrets, furent une étape pour la création du MJ12, seulement 4 ans plus tard.

La première victime du Cover-up :

Le Secrétaire de la Défense, James Forrestal commença à devenir l’objet de soupçons. C’était un homme très idéaliste et très religieux, qui pensait que le public devait être averti. Quand il commença à parler aux chefs du parti d’opposition et aux leaders du Congrès sur le problème alien , on demanda sa démission à Truman.

Il a parlé de sa peur à beaucoup de gens et croyait, avec raison, qu’il était surveillé. Cela fut interprété par ceux qui ignoraient les faits, comme de la paranoïa. Plus tard, on raconta que Forrestal avait souffert d’un désordre mental et il fut admis à l’hôpital naval de Bethesda . En fait, on avait peur qu’il se mette à parler et il fallait le discréditer et l’isoler. Le matin du 22 mai 1949, des agents de la CIA serrèrent une cravate autour de son cou, fixèrent l’autre bout à une poignée dans la chambre et jetèrent Forrestal par la fenêtre. Le corps tourbillonna et tomba à pic. Il devint l’une des premières victimes du cover-up.

EBE

L’alien vivant qui avait été récupéré au crash de Roswell de 1947,fut appellé EBE. Le nom avait été suggéré par le professeur Vannever Bush et était les initiales pour Entité Biologique Extraterrestre . EBE avait tendance à mentir et pendant un an , il donna seulement les réponses désirées aux questions posées. Ces questions ne reçurent en fin de compte, aucune réponse valable et ce n’est que la deuxième année de captivité qu’il commença à donner quelques informations. La compilation de ses révélations devint le début de ce qu’on a appelé plus tard le « livre jaune. »Des photos d’EBE furent prises, parmi d’autres et Bill English et moi, les avons vues, plus tard, dans le rapport Grudge 13. A la fin de 1951, EBE devint malade. Le personnel médical fut incapable de déterminer la cause de cette maladie et n’avait aucune référence pour commencer à travailler sur son cas. Le système d’EBE étant basé sur la chlorophylle et sa nourriture ,était l’ énergie puisée directement comme les plantes, on décida de faire venir un spécialiste en botanique . Un botaniste, le docteur Guillermo Mendoza, s’employa à le soigner. Le dr. Mendoza resta près d’EBE , jusqu’au milieu de l’année 1952, lorsque celui-ci mourut. Il devint un expert dans la biologie alien.

Dans la futile tentative de sauver EBE et de gagner les faveurs de cette race supérieure technologiquement , les Etats-Unis commencèrent à bricoler des appels de communications vers de vastes régions de l’espace , à partir de 1952. Les appels ne furent pas entendus, mais on continua pour attester d’une bonne volonté.

Création de la NSA

Le Président Truman créa l’agence super-secrète de la sécurité , la NSA par un ordre exécutif du 4 novembre 1954. Son premier but était de déchiffrer les communications et d’établir un dialogue avec les aliens. La tâche la plus urgente, était de continuer les premiers efforts et le nom de code fut SIGMA. Le deuxième objectif était de contrôler toutes les communications et les émissions de tous les peuples, ainsi que les moyens de communication , dans la perspective d’explorer les échanges secrets aussi bien des humains que des E.T., sur la présence alien. Le projet SIGMA fut un succès .La NSA maintint alors les communications avec la base sur la lune et avec les autres programmes secrets de l’Espace. Par décret Exécutif, la NSA peut refuser d’obéir à tout ordre qui ne porterait pas le sceau de la NSA. Ceci veut dire que si le travail de l’agence n’est pas spécifié expressément dans son contrat, même si l’ordre émane du Congrès, elle peut refuser de l’exécuter. Actuellement la NSA soutient beaucoup d’autres projets, et en réalité, elle est la première agence à l’intérieur des Services Secrets. Aujourd’hui ,la NSA reçoit 75 % des subsides alloués aux Services Secrets.

Le vieil adage qui dit : « où va l’argent, va le pouvoir » reste vrai. Le DCI aujourd’hui, n’est qu’un prête-nom, pour maintenir une ruse publique .Le principal but de la NSA reste encore la communication avec les aliens.

Le Président Truman a averti nos alliés , y compris l’Union Soviétique, du problème alien depuis le crash de Roswell. Cela a été fait , pour le cas où ces aliens s’avéraient être une menace pour la race humaine. On a formulé des plans pour défendre la Terre en cas d’invasion.

La grande difficulté était de maintenir un secret international. Il fut décidé qu’un groupe extérieur était nécessaire pour coordonner les efforts internationaux en vue de cacher la vérité aux enquêtes des différents gouvernements, grâce à la presse .Le résultat aboutit à la constitution d’une société secrète connue sous le nom des « Bilderburgers » .Les Hauts-quartiers de ce groupe se trouvent à Genève, Suisse. Les Bilderburgers évoluent en une sorte de gouvernement secret ,qui contrôle tout maintenant. Les Nations –Unies étaient et sont toujours une plaisanterie internationale.

Un nouveau Président :

En 1953, un nouvel homme occupa la Maison Blanche. Cet homme construisit une équipe organisée structurée, avec sa chaîne de commandement. Sa méthode consistait à déléguer l’autorité et à la transmettre à des comités. Il prit d’importantes décisions , sauf lorsque ses conseillers étaient incapables d’arriver à un consensus. Sa méthode ordinaire consistait à lire ou à écouter plusieurs alternatives et d’en approuver une. Ceux qui travaillaient avec lui disaient ,que son commentaire favori était : «  Seulement faire comme ça vient ». Il passait beaucoup de temps sur les terrains de golf. Ce n’était pas étonnant chez un homme ,qui avait fait carrière, comme Commandant suprême des Alliés pendant la guerre, et qui portait 5 étoiles. Ce Président était le Général de l’armée :Dwight Eisenhower.

Durant sa première année de Présidence,1953, au moins 10 disques alien ont été accidentés. On ramassa 26 extraterrestres morts et 4 vivants. Sur ces 10, il y en avait 4 en Arizona, 2 au Texas, 1 au Nouveau-Mexique, 1 en Louisiane, 1 au Montana et 1 en Afrique du Sud. Il y eut des centaines d’observations.

Eisenhower savait qu’il devait lutter et s’attaquer au problème alien. Il savait qu’il ne pouvait pas révéler le secret au Congrès. Au début de 1953, le nouveau Président se tourna vers son ami et camarade, membre du Conseil des Relations Etrangères , Nelson Rockfeller, pour l’aider à ce sujet. Eisenhower et Rockfeller commencèrent à planifier une structure pour s’occuper de ce problème, qui devenait urgent au cours de l ‘année. L’idée du MJ 12 naquit C’était l’oncle de Nelson, Winthrop Aldrich, qui avait convaincu Eisenhower de se présenter comme Président. Toute la famille Rockfeller et avec elle ,l‘empire Rockfeller , avaient solidement soutenu Ike. Mais demander à Rockfeller de l’aide pour le problème alien , fut la plus grosse erreur d’Eisenhower, pour le futur des Etats-Unis et probablement pour le futur de toute l’humanité .

Dès la première semaine de son mandat, Eisenhower nomma Rockfeller, Président du Comité consultatif, de l’organisation présidentielle. Rockfeller fut le responsable de la planification de la réorganisation du gouvernement. La programmation de répartition attribua les départements de la santé, de l’éducation, et de la guerre à un seul cabinet . Quand le Congrès approuva cette nouvelle directive en avril 53, Nelson fut nommé au poste de Sous-Secrétaire pour l’OVETA CULP HOBBY.

Diriger la Terre.

En 1953, des astronomes découvrirent de grands objets dans l’espace, qui arrivaient vers la Terre. Ils crurent d’abord qu’il s’agissait d’ astéroïdes. Plus tard, il fut évident que ces objets étaient des vaisseaux spatiaux. Le projet Sigma intercepta des communications radio des aliens. Quand les objets arrivèrent près de la Terre, ils se mirent en orbite très haute, autour de l’Equateur. Il y avait plusieurs énormes vaisseaux et leurs intentions étaient inconnues. Le projet Sigma et un nouveau projet ,appelé Plato, après avoir déchiffré leurs communications radio utilisant un langage binaire, furent capables d’organiser un atterrissage , et se trouver face à face avec ces extraterrestres venus d’une autre planète. Le projet Plato eut pour consigne de nouer des relations diplomatiques avec cette race alien de l’espace.

Dans le même temps, une race d’étrangers ressemblant aux humains, contacta le gouvernement des USA. Ce groupe E.T. nous conseilla de nous méfier de ces aliens qui orbitaient autour de l’Equateur et offrit de nous aider, en encourageant notre développement spirituel .Ils demandèrent que nous démantèlerions et détruisions nos armes nucléaires, comme première condition. Ils refusèrent de nous accorder de la technologie, en prétendant que nous étions spirituellement incapables de gérer la technologie ,que nous possédions. Ils pensaient que nous utiliserions toute nouvelle technologie pour nous détruire nous-mêmes.

Ces E.T. déclaraient que nous étions sur le chemin d’une auto-destruction, et que nous devions arrêter de polluer de la Terre, arrêter de violer ses ressources naturelles, et apprendre à vivre en harmonie. Ces paroles rencontrèrent une grande suspicion, spécialement en ce qui concernait la condition primordiale ,le désarmement nucléaire. On pensait que si on obéissait , on resterait sans moyen devant une menace extraterrestre . Il n’y avait aucune exemple dans l’histoire, pour nous aider dans cette décision. Le désarmement nucléaire ne fut pas considéré comme un bon intérêt pour les USA. Cette ouverture fut rejetée.

Plus tard en 1954, la race des aliens gris au long nez, qui orbitait autour de la Terre, atterrit à la base de l’Air-Force d’Holloman . Un accord de base fut conclu. Cette race se disait venir d’une planète tournant autour d’une étoile rouge de la Constellation d’Orion, que nous appelons Betelgeuse.

Ils déclaraient que leur planète était morte et que dans le futur, ils ne pouvaient y survivre. Ceci conduisit à un deuxième atterrissage, sur une autre base de l’Air-Force d’ Edwards. L’événement historique avait été planifié et les détails du traité furent agrées. Eisenhower s ‘arrangea pour être à Palm Springs en vacances. Le jour convenu, le Président fut conduit à la base et une excuse était donnée à la presse : il s’était rendu chez son dentiste.

Un traité précis est signé.

Le Président Eisenhower rencontra les aliens et un traité précis fut signé. Nous avons alors reçu notre premier ambassadeur étranger de l’espace extérieur. Son titre était « Omnipotent Highness Krlll »(prononcé Krill. )(Sa Sérenissime Omnipotente : Krill) Dans la tradition américaine dédaigneuse des titres royaux, il était appelé secrètement : Original Otage Krill. Vous devez savoir que le drapeau alien est connu comme l’ «  Insigne Trilatéral ». Cela est inscrit sur leurs vaisseaux et sur leurs uniformes. Ces deux atterrissages et la seconde rencontre ont été filmés. Les films existent encore aujourd’hui.

Le traité déclarait  que les aliens n’interfèreraient pas dans nos affaires, et que nous n’interfèrerions pas dans les leurs. Nous garderions secrète, leur présence sur Terre. Ils nous fourniraient de la technologie avancée et nous aideraient dans notre développement technique. Ils ne signeraient aucun traité avec aucune autre nation de la Terre. Ils pouvaient enlever des humains sur une base limitée ,pour exécuter des examens médicaux et programmer notre développement en stipulant que les humains ne seraient pas blessés et seraient ramenés au point d’enlèvement, sans aucun souvenir de l’événement. Les aliens devaient fournir au MJ 12 une liste de tous les contacts humains et des enlevés, de manière régulière. Il était entendu que chacune des protagonistes recevrait un Ambassadeur de chacun d’eux, tant que durerait le traité . Plus encore , la Nation alien et les Etats-Unis, échangeraient 16 personnes de chaque côté dans le but de leur enseigner leurs civilisations respectives.

Les bases Souterraines.

Les « invités » aliens restaient sur Terre et les invités Terriens partiraient vers le point d’origine des ET pour une période prévue,. Lorsqu’ils reviendraient un échange inverse aurait lieu. On s’était mis d’accord aussi, pour que des bases soient construites en sous-sol pour cette nation alien et que deux bases serviraient de jonction entre la nation alien et le Gouvernement des Etats-Unis. L’échange de technologie s’effectuerait dans les bases conjointes. Toutes ces bases seraient construites sous des réserves indiennes, dans la région des quatre coins :Utah Nouveau-Mexique, Arizona et Colorado. Une serait installée dans le Nevada, dans l’aire connue comme S-4, localisé à environ 7 miles (11 km environ), au sud de la frontière ouest de l’aire 51. Toutes les bases alien seraient soumises exclusivement, aux services secrets de la Navy , et tout le personnel qui travaillerait dans ces complexes , recevraient leur paye de la Navy.

La construction des bases commença immédiatement mais les progrès furent lents, jusqu’à ce que de grands capitaux soient débloqués en 1957.

Le travail sur le « livre jaune » continua.

Aire 51 et S-4

Le projet REDLIGHT fut mis sur pied  et les expérimentations sur un vaisseau alien commencèrent rapidement. Une installation super top-secret fut construit, à Groom-Lake dans le Névada, parmi les constructions de tests d’armement. La construction fut placée sous le Département de la Navy, et le niveau de secret de tout le personnel se situait sous l’appellation : « Q » et nécessitait l’approbation du Président. C’est assez ironique , car le Président des Etats-Unis, n’avait aucun niveau de secret, pour lui permettre de visiter le site.

La base alien et les échanges de technologie furent effectuées dans l’aire connue comme S-4, dont le nom de code était « Le Côté sombre de la lune »

L’armée fut sollicitée pour former une super organisation secrète en vue de la Sécurité de la base, au cours de ces projets avec les aliens. Cette super organisation devint Organisation Nationale de reconnaissance , basée à Fort Carson, Colorado ,et les équipes spécifiquement entraînées pour maintenir la sécurité furent appelées Forces Delta.

Un second projet, dont le nom de code était SNOWBIRD ,fut promulgué pour expliquer toutes les observations de vaisseaux REDLIGHT comme étant des expérimentations de l’Air-Force. .Les vaisseaux Snowbird étaient fabriqués avec suivant une technologie conventionnelle et volèrent devant la presse à plusieurs occasions. Ce projet Snowbird servit pour déboulonner les observations réelles de vaisseaux alien ,et ce fut un complet succès .Les rapports d’observation du public déclinèrent rapidement jusqu’à ces récentes années.

Les Fonds secrets.

Un fond secret d’un bon nombre de millions de dollars fut établi et gardé par le Bureau Militaire de la Maison Blanche. Ce fond fut employé pour construire 75 installations souterraines.

Aux Présidents qu demandèrent des explications, on répondit qu’il s’agissait d’abris atomiques souterrains pour le Président, en cas de guerre. Seuls quelques uns ont été construits pour le Président. Des millions de dollars passèrent par le MJ 12 et les sous-traitants pour construire des bases alien top-secrètes ainsi que des bases militaires souterraines et des installations promulguées par « Alternative 2 » ,. Le président Johnson a utilisé ce fond pour construire un cinéma et un théâtre et paver la route de son ranch. Il n’avait aucune idée de son véritable but.

Le fond pour la construction secrète sous la Maison Blanche fut prélevé en 1957, par le Président Eisenhower. L’argent fut obtenu du Congrès sous le prétexte de « construire et entretenir des sites secrets où le Président pourrait se réfugier en cas d’attaque militaire » .Ils furent appelés : « des sites d’urgence présidentielle » . Ces sites sont littéralement des trous dans le sol , enfoncés suffisamment pour parer à un désastre nucléaire et sont aménagés avec un équipement de communication sophistiqué. A ce jour, il y a 75 sites répartis dans le Pays, qui ont été construits avec cet argent. La commission à l ‘énergie atomique en a construit 22 de plus, en sous-sol.

Leur implantation et tout ce qui concerne ces sites sont considérés et traités top-secret. L’argent était et est toujours, sous le contrôle du bureau militaire de la Maison Blanche, et il est blanchi à travers des circuits si compliqués, qu’aucun espion ou enquêteur extrêmement compétent, ne peut dénouer. En 1980, seules quelques personnes , au début ou à la fin du circuit, savaient à quoi servait cet argent. Au début, il y avait le représentant ,George Mahon, du Texas et le président du Comité des Appropriations et son sous-comité de la Défense, et le représentant Robert Sikes de Floride , le Président des sous-comités de la maison de construction des Appropriations militaires. A présent la rumeur court que le Speaker de la Maison Blanche, Jim Wright ,contrôle l’argent et qu’un opposant voudrait le lui retirer. Au bout de la ligne, il y a le Président ,MJ 12, le directeur du bureau militaire et un Commandant de la Navy de Washington.

L’argent était débloqué par le Comité des Appropriations ,qui l’attribuait au département de la Défense, en tant que programme de construction top-secret de l’armée. L’armée cependant, ne pouvait le dépenser et en fait, ne savait même pas à quoi, il était destiné. L’autorisation pour dépenser l’argent était en réalité donné à la Navy. L’argent passait par la division Chesapeake des ingénieurs la Navy, qui ne savaient rien. l’Officier Commandant, lui-même ,qui était amiral, ne savait pas à quoi ce fond était destiné . Un seul homme , un Commandant de la Navy, qui était assigné à la Division Chesapeake, mais en réalité, responsable au Bureau de Militaire de la Maison Blanche était au courant de la réelle utilisation de ce fond secret. Le secret total entourant cet argent nécessitait la disparition de toute trace, pour les quelques personnes qui le contrôlaient. Il n’y a jamais eu et il n’y aura probablement jamais aucun état comptable sur ce fond secret.

De grandes quantités d’argent furent transférées à un lieu de Palm Beach, en Floride, dans ce que les gardes-côtes appellent l’île Peanut. L’île est adjacente à la propriété de Joseph Kennedy. On a dit qu’il avait été dépensé pour embellir la propriété. Quelques temps après l’assassinat de Kennedy , un officier garde-côte a raconté que de l’argent avait été donné à un employé des Kennedy , qui travaillait dans la propriété. On aurait attribué une indemnisation secrète à la famille Kennedy pour la perte de leur fils John. Les paiements continuèrent jusqu’à l’année 1967, puis cessèrent. Le total est inconnu et l’utilisation inconnue également.

Au cours du temps ,Nelson Rockfeller changea de position , à nouveau. Il prit la place du vieux C.D. Jackson , et devenint l’Assistant spécial de la Stratégie Psychologique. En même temps que sa nomination , on changea de nom, il fut Assistant pour la Stratégie de la guerre froide. Cette position ,évolua avec les années , et c’est Henry Kissinger qui en hérita, sous le Président Nixon. Officiellement on lui donna le titre : « Conseiller consultant pour plus de compréhension et de coopération entre tous les peuples ».

La description officielle était un écran de fumée et il était lié à la sécurité, « il était le Président coordinateur pour la Communauté des Services Secrets. ». Dans son nouveau poste , Rockfeller ne dépendait que du Président. Il suivait les meetings du Cabinet, Le Conseil de politique économique étrangère. , qui était le corps politique le plus haut du Gouvernement. Nelson Rockfeller avait aussi le second job , le plus important à la tête de l’unité secrète appelée le Groupe Planifié de Coordination formé sous le NC 5412/1 en mars 1955. Le groupe était composé de différents membres suivant le sujet et le calendrier. Les membres de base étaient Rockfeller, un représentant du Département d’Etat, et les directeurs de la CIA. Il fut appelé bientôt le «  comité 3412 »du Groupe spécial, NC 5412/1 établissant les règles qui couvraient les opérations et qui devaient être approuvées par un comité exécutif , tandis qu’au contraire, dans le passé, ces opérations étaient soumises à l’autorité du Directeur de la CIA.

Fondation du MJ 12.

Par le mémorandum secret exécutif NCS 5410, Eisenhower a entériné le précédent NCS 5412/1 , en 1954, en vue d’ établir un comité permanent, qui sera connu comme le Majority Twelve (MJ 12) pour superviser et conduire toutes les activités , concernant la question alien.

NSC5412/1 avait été crée pour expliquer l’histoire de ces rencontres, dans le cas où le Congrès et le Président deviendraient curieux.

MJ 12 comprenait :

Nelson, Rockfeller,

le directeur de la CIA, Allen Welsh Dulles,

le secrétaire d’état John ,Foster Dulles,

le secrétaire de la Défense Charles Wilson,

le directeur des chefs d’équipe, l’amiral Arthur Radford,

le directeur du FBI J. Edgar Hoover ,

et 6 membres du Comité exécutif du conseil des Relations Etrangères connus comme les Sages. Ces hommes étaient tous membres des sociétés »Skull ans Bones » et « Scroll ans Key » de Hardward et de Yale.

Les Sages étaient les membres –clés du Conseil des Relations Etrangères. Il y avait donc 12 membres en comptant les 6 premiers du Gouvernement dans le MJ 12. Ce groupe continua pendant des années, avec des officiers et des directeurs du Conseil des Relations Etrangères et plus tard de la Commission Trilatérale. Gordan Dean, George Bush et Zbigniew Brzezinski furent parmi eux.. Les hommes les plus importants et qui eurent le plus d’influence dans le MJ 12 furent John McCloy, Robert Lovett , Averell Harriman, Charles Bohlen, George Kennan et Dean Acheson. Il est significatif que le Président Eisenhower ,ainsi que les 6 membres du MJ 12 du Gouvernement étaient également membres du Conseil des Relations Etrangères. Les chercheurs découvrirent bientôt que tous les hommes sages ne sortaient pas de Harward ou de Yale et que tous n’étaient pas inscrits dans les « Skull and bones  »ou «  Scroll and Key » pendant leurs années de collège. Nous avons éclairci rapidement ce mystère en lisant le livre « Les Hommes Sages »  de Walter Issacson et Even Thomas, Simon et Schuster, New York. Sous l’illustration n° 9 au milieu du livre, nous trouvons l’indication « Povett avec la promotion de Yale, à droite et sur la plage, son initiation dans les Skull and bones, près de la base de l’Air près de Dunkirk. »

J’ai trouvé que les membres étaient choisis sur invitation , d’après leurs mérites, après le collège et n’étaient pas toujours élèves d’Harward ou de Yale.

Quelques uns de ceux, qui avaient été choisis furent plus tard initiés dans la société Jason. Ils étaient tous membres du Conseil des Relations Etrangères et à l’époque étaient connus comme « Etablissement Oriental ». Ce fait vous donnera l’idée de la nature sérieuse et hors d’atteinte de ces sociétés les plus secrètes. La société Jason est toujours active et comprend maintenant dans ses membres ,la Commission Trilatérale. Ces trilatéralistes existaient secrètement plusieurs années avant 1973. Le nom de la Commission Trilatérale fut pris au drapeau alien , connu comme l’ « insigne trilatétéral. »

Majority 12 a survécu jusqu’à maintenant .Sous Eisenhower et Kennedy , il fut appelé par erreur le « comité 8412 » ou plus correctement, le « groupe spécial ». Sous l’administration Johnson , il devint le «  Comité 303 », parce que le nom 5412 a été compromis dans le livre « The secret Gouvernement », l’appellation de NSC 5412/1 avait été livré à l’auteur pour cacher l’existence du NSC 5410 .

Sous Nixon, Ford, et Carter il fut appelé le « Comité 40 », et sous Reagan, il devint le «  Comité PI-40 ». Pendant toutes ces années , seul le nom a changé.

Mensonges et Mutilations .

Dès 1955, il devint évident que les aliens avaient menti à Eisenhower, et avaient trahi le traité. Des humains mutilés, ainsi que des animaux mutilés furent découverts tout à travers les Etats-Unis. On suspectait que les aliens n’avaient pas soumis une liste complète de contacts humains et d’enlevés au MJ 12 et on suspectait que les enlevés n’avaient pas été replacés à l’endroit de l’enlèvement. L’Union Soviétique était soupçonnée d’interagir avec eux et ceci se révéla juste. On apprit que les aliens avaient manipulé des masses de personnes et continuaient à travers les sociétés secrètes, les sorciers, la magie, l’occulte et la religion,.

Après plusieurs combats aériens entre les aliens et l’Air-Force , il devint évident que nos armes n’avaient aucun pouvoir contre eux.

En novembre 1955, NSC 5410/2 établit un comité d’ étude pour explorer « tous les facteurs qui se trouvent dans la création et l’exécution de la politique nationale dans l’âge nucléaire » C’était seulement une couverture ,qui dissimulait le réel sujet de l’étude : la question alien.

Le groupe d’étude :

Par un mémorandum exécutif secret, NC 5411, en 1954, le Président Eisenhower avait demandé au groupe d’étude , d’ examiner tous les faits, évidences , mensonges et déceptions et découvrir la vérité au sujet des aliens. »NSC 5412/2 n’était qu’une couverture, qui devint nécessaire, lorsque la presse commença à enquêter à propos de rencontres régulières d’hommes importants. Les premières rencontres commencèrent à la base marine de Quantico . Le groupe d’étude était constitué de 35 membres du Conseil de Relations Etrangères, des universitaires secrets connus comme ceux de la Société Jason. Le docteur Edward Teller fut invité à participer, le docteur Zbigniew Brzezinski fut le directeur d’étude pendant les premiers mois. Henry Kissinger fut choisi comme directeur du groupe d’étude, pour les 18 mois suivants.

Nelson Rockfeller était un visiteur assidu dans le groupe.

Membres de ce groupe.

Gordon Dean Président, Dr Zbigniew Brzezinski Directeur de l’étude (les premiers mois), Dr Henry Kissinger, directeur d’étude ( ensuite),Dr Edward Reller, Major Gén. Richard Lindsay, Hanson Baldwin, Llyod Berkner, Frank Nash, Paul Nitze,Charles Noyes, Frank Pace, James Perking, David Rockfeller, Oscar Ruebhauser , Lieut-Gen. James Gavin, James Hill Jr, Caryl Haskins, James Hill Jr.,Joseph Johnson, Mervin Kelly, Frank Altschul, Hamilton Fish Amstrong, Maj. Gen. James McCormack,Jr.,Robert Bowiie ; Mc George Bundy, William Burden, John Campbell, Thomas Finletter, George Franklin, I. Rabi, Roswell Gilpatrio, N. Halaby, Gen. WaltervBedell Smith, Henry DeWolf Smyth, Shields Warren, Caroll Wilson, Arnold Wolfers.

La seconde phase de rencontres fut transplantée à la base de la Marine à Qantico II. Nelson Rockfeller construisit une propriété, quelque part dans le Maryland, pour le MJ 12 et les comités d’étude , que l’on ne pouvait atteindre que par les airs. Cet endroit de rencontre secret est connu sous le nom ce code de « Country Club ». On peut complètement y vivre, y manger, y dormir, s’y distraire, lire et discuter facilement.

Le groupe d’étude fut « officiellement » fermé dans les derniers mois de 1958 ,et Henry Kissinger avait publié les résultats des études , en 1957 , dans un dossier « Armes nucléaires et Politique Etrangère. »par H. Kissinger pour le Conseil des Relations Etrangères, et édité par Harper et Brothers. New York.

En réalité, le manuscrit avait été écrit à 80 % , pendant que Kissinger était à Harvard. Le groupe d’étude continua à travailler en secret. On peut vérifier cette implication énorme de Kissinger, en lisant les déclarations de sa femme et de ses amis, jointes au dossier. Beaucoup d’entre eux déclarent qu’ Henry quittait la maison ,très tôt le matin, et rentrait tard le soir sans parler , ni répondre à personne. Il paraissait venir d’un autre monde, où personne n’avait sa place.

Ces déclarations sont très révélatrices. La présence alien et leurs actions durant l’étude, ont du avoir provoqué un grand choc sur lui ! Henry Kissinger changea définitivement de caractère durant tout le temps de ces rencontres. Bien que très sérieux, il n’avait jamais été affecté de cette manière, par n’importe quel autre événement. A plusieurs reprises, il travaillait tard dans la nuit, après une journée bien remplie. Ce comportement le conduisit au divorce. Une des conclusions les plus importantes , fut qu’il ne fallait pas dire ce qui se passait au public, car cela conduirait à un désastre économique, au démantèlement des structures religieuses et la panique nationale, qui surviendrait, conduiraient à l’anarchie. Donc , le secret continua. Cette position eut une ramification évidente : si on ne disait rien au public, on ne pouvait rien dire non plus, au Congrès, donc, il fallait trouver des fonds pour les projets et la recherche en dehors du Gouvernement. Et en même temps , l’argent qui était obtenu pour le budget militaire ou pour la CIA, ne pouvait pas convenir, non plus.

Expérimentation génétique.

Une autre conclusion importante était que les aliens employaient des hommes et des animaux comme source de sécrétions glandulaires, enzymes, hormones ,sang et faisaient d’horribles expérimentations génétiques. Les aliens justifiaient leurs actions par le maintien de leur survivance. Ils déclaraient que leur structure génétique était détériorée et qu’ils n’étaient plus capables de se reproduire. Ils déclaraient que s’ils ne régénéraient pas leur structure génétique, leur race cesserait d’exister. Nous écoutions leurs explications avec une extrême suspicion. Comme nos armes étaient littéralement impuissantes contre les aliens, MJ 12 décida de continuer d’avoir des relations diplomatiques amicales avec eux, jusqu’à ce que nous puissions développer des technologies capables de les défier sur le plan militaire. Une ouverture fut établie du côté de l’Union Soviétique ,et d’autres mations, pour joindre nos forces pour la survivance de l’humanité.

En même temps , des plans furent établis pour développer la recherche et la construction de 2 systèmes d’armes, utilisant de la technologie conventionnelle et nucléaire pour nous aider à rétablir des rapports d’égal à égal.

Les projets JOSHUA et EXCALIBUR furent le résultat de cette recherche. JOSHUA était une arme venant des Allemands qui avaient réussi, en leur temps à percer une plaque de 10 cm d’épaisseur avec une série d’ondes de basse fréquence, et on, pensait que cette arme serait effective sur les vaisseaux alien .EXCALIBUR était une arme , montée sur un missile, qui n’excédant pas 9000 m AGL, placé directement et à 50m. d’une cible, pouvait pénétrer de 1000 m dans un sol rocheux dur et compact, tel qu’on le trouve au Nouveau-Mexique. Ce missile pouvait porter une bombe nucléaire d’une mégatonne, et fut construit de manière à détruire les aliens dans leurs bases souterraines.

JOSHUA fut mis au point, mais jamais utilisé à ma connaissance. EXCALIBUR ne fut pas employé jusqu’à ces dernières années, mais maintenant, un sérieux effort est réalisé, pour la développer.

Les évènements de Fatima au-début du siècle , furent examinés à fond. On soupçonnait que c’était une manipulation alien ; une opération fut montée pour essayer de percer le secret entourant cet événement.. Les Etats-Unis utilisèrent des espions au Vatican, qui avaient été recrutés et utilisés durant la seconde guerre mondiale, et bientôt , obtinrent le dossier entier du Vatican , comprenant aussi la prophétie. Cette prophétie déclarait que, si l’homme ne devenait pas meilleur , et ne se plaçait pas aux pieds du Christ , la planète se détruirait elle-même et les événements décrits dans le livre des Révélations, se passeraient vraiment. Il déclarait qu’un enfant naîtrait qui unirait le monde avec un plan de paix, et une fausse religion ,en 1992. En 1995, il deviendrait évident qu’il était démoniaque et q’il serait l’Antichrist. Une troisième guerre mondiale commencerait dans le Moyen-Orient en 1995,avec l’invasion d’Israël par une nation arabe , et qu’on utiliserait des armes conventionnelles et que cette guerre se terminerait par un holocauste nucléaire en 1999. Entre 1999 et 2003 , toute vie sur cette Terre souffrirait horriblement puis mourrait.

Le retour du Christ surviendrait vers 2011.

Quand les aliens furent confrontés à ces prophéties , ils dirent que c’était vrai. Ils expliquèrent

qu’ils nous avaient crées par hybridation, et avaient manipulé la race humaine à travers la religion, le satanisme, la sorcellerie, la magie et l’occulte. Ils racontèrent, en plus, qu’ils étaient capables de voyager dans le temps et que ces événements allaient vraiment arriver. Après , grâce à l’exploitation de la technologie alien , par les Etats –Unis et l’Union Soviétique, l’ utilisation du voyage du temps, confirma la prophétie. Les aliens nous montrèrent un hologramme en prétendant qu’il s’agissait d’un hologramme , nous montrant la crucifixion du Christ, que le gouvernement avait filmé. Nous ne savons pas s’il faut les croire ou non. Utilisent-ils de vraies religions pour nous manipuler, ou sont-ils vraiment la source de nos religions avec lesquelles ils nous ont manipulés ? Ou était-ce le commencement d’une vraie FIN DES TEMPS et le RETOUR DU CHRIST, qui a été prédit dans la Bible ?

Personne ne connaît la réponse !

Un symposium fut préparé en 1957, qui fut suivi par les plus grands cerveaux scientifiques vivants de cette époque. Ils parvinrent à la conclusion ,que peu avant ou après l’an 2000, la planète s’autodétruirait par l’accroissemen,t de la population. Et l’exploitation de l’environnement par l’homme, sans l’aide de Dieu ou des aliens.

ALTERNATIVES 1,2 et 3.

Par ordre secret du Président Eisenhower, les Universitaires de la société Jason, durent étudier ce scénario et faire des recommandations appelées Alternatives 1,2 ou 3.

Alternative 1 proposait d’utiliser des appareils nucléaires pour faire des trous noirs dans la stratosphère, de manière à ce que la chaleur et la pollution s’échappent dans l’Espace.

Elle demandait de changer les cultures humaines , pour arrêter l’exploitation et favoriser la protection environnementale.

On décida que cette alternative ne serait exploitée qu’en dernier lieu , étant donné la nature profonde de l’homme, et le gros dommage que les explosions nucléaires créeraient en plus.

Alternative 2 consistait à construire un vaste réseau de cités souterraines et de tunnels, où pourrait se réfugier une représentation de toutes les cultures et occupations , qui survivraient et maintiendraient la race humaine.

Le reste de l’humanité serait laissé à elle-même et se débrouillerait à la surface de la planète.

Alternative 3 envisageait d’ exploiter les technologies alien et conventionnelle, pour sélectionner quelques uns à quitter la Terre et établir des colonies dans l’Espace. Je ne suis pas capable de confirmer ,ni d’infirmer l’existence de «  batch Consignments »(expéditions massives)d’esclaves humains, qui seraient utilisés pour les travaux manuels , comme faisant partie du plan

La lune, nom de code : ADAM, a été le premier objet d’intérêt, suivi par la Planète Mars, au nom de code : EVE.

En attendant, les trois alternatives incluaient le contrôle des naissances, la stérilisation, et l’introduction de microbes pour contrôler ou ralentir la croissance de la population terrestre. Le SIDA est l’un des résultats de ce plan. Il y en a d’autres. Il était décidé que la population devait être réduite et contrôlée dans le meilleur intérêt de la race humaine, pour se débarrasser des éléments indésirables de notre société. Les Dirigeants des Etats-Unis et d’URSS conjointement ,retirèrent Alternative 1, mais ordonnèrent de travailler sur la 2 et la 3, pratiquement en même temps.

En 1953, la Rand Corporation abrita un symposium dans une construction souterraine profonde. Dans le rapport du symposium, des machines sont photographiées et décrites , pouvant creuser un tunnel de 13 m. de diamètre à la vitesse de 1,50m. à l’heure. On voit aussi des images d’énormes tunnels et de grottes souterraines contenant ce qui paraît être des bases et de possibles cités futures .Il apparaît que dans les 5 précédentes années, il y avait eu des progrès significatifs.

Les pouvoirs décidèrent qu’ayant besoin de fonds pour les contacts alien et autres projets noirs, on devait utiliser l’énorme marché de la drogue. On engagea un jeune ambitieux, membre du Conseil des Affaires Etrangères . Son nom est George Bush qui , à l’époque, était Président et le CEO de Zapata Oil, basé au Texas. Zapata Oil expérimentait la nouvelle technologie des traversées hors frontières. On pensa que la drogue pouvait circuler des plate-formes hors frontières sud –Américaines, sur des bateaux de pêcheurs, et ensuite, être prise en charge par un transport normal avec cargos et équipages. Par cette méthode, aucun douanier ou représentant de justice, ne pouvait suspecter ces cargos. George Bush accepta d’aider et d’organiser l’opération en liaison avec la CIA. Le plan travailla beaucoup mieux, que ce que chacun avait pensé et s’est propagé à travers le monde, et il y a beaucoup d’autres manières, à présent, d’apporter la drogue dans le Pays. Il faudra toujours se rappeler que c’est George Bush qui a vendu la drogue à nos enfants.. La CIA contrôle tout le marché des drogues illégales dans le monde.

Le vrai programme de l’Espace :

Le programme spatial officiel fut promu par le Président Kennedy dans son fameux discours inaugural , lorsqu’il déclara, que les Etats-Unis mettraient un homme sur la lune, avant la fin de la décade. Bien qu’innocente dans sa conception, cette formulation n’étonnait pas ,ceux qui engouffraient de vastes quantités d’argent dans les projets noirs, et dissimulaient le programme spatial réel du peuple américain. Un programme similaire en Union Soviétique servait le même objectif. En fait , les aliens , les Etats-Unis et l’ Union Soviétique avaient déjà une base commune. Sur la lune. Au moment même, où Kennedy prononça ces paroles, le 22 mai 1962 , une sonde spatiale atterrissait sur Mars, et confirmait l’existence d’un environnement qui permettait la vie. Peu de temps après, commençait la construction d’une structure pour une colonie sur la planète Mars. Aujourd’hui des villes existent sur Mars, habitées par des gens sélectionnés de différentes cultures et métiers, en provenance de la Terre. L’idée reçue de l’antagonisme entre l’Union Soviétique et les USA a été maintenue pendant toutes ces années, dans le but de trouver des fonds pour des projets, au nom de la Défense nationale quand , en fait, ce sont des alliés des plus unis.

Assassinat de Kennedy :

A un moment, le Président Kennedy découvrit des portions de la vérité, en ce qui concerne les Aliens et la drogue. Il proclama un ultimatum en 1963, pour les membres du MJ 12. Le Président les assura, que s’ils ne réglaient pas le problème de la drogue, lui le ferait. Il informa MJ 12, qu’il avait l’intention de révéler la présence des aliens au peuple américain, dans l’année qui suivrait et qu’il allait demander un plan, pour organiser les étapes de sa décision. Le Président Kennedy n’était pas membre du Conseil des Relations Etrangères et ne savait rien des Alternative 2 et 3. Ces opérations étaient supervisées par MJ 12 et son organisation jumelle en Union Soviétique. La décision du Président effraya ceux qui savaient. Son assassinat fut ordonné par le Comité Politique et l’ordre fut exécuté par le MJ 12 ,à Dallas.

Le Président John Kennedy fut tué par l’ agent des Services Secrets, qui conduisait sa voiture, à l’intérieur et l’action est pleinement visible sur le film. Tous les témoins qui étaient assez proches pour voir William Greer tuer Kennedy, furent eux-mêmes ,tous tués, dans les deux ans ,qui ont suivi l’événement. La Commission Warren fut une farce et les membres du Conseil des Relations Etrangères la composaient. Ils réussirent à tromper le peuple américain.. Beaucoup de gens patriotes, qui tentèrent de révéler le secret alien, ont aussi été tués pendant les années suivantes.

 

Website administered by: UFO Think Tank.com

Copyright © 2007, Paola Harris.  All rights reserved.
Thank you for visiting!