.: Interviste indipendenti e materiale di ricerca per stimolare il libero pensiero sul fenomeno UFO e gli eventi correlati. :.
Home | Archivi | Search
-   
.:Menu


.:Libro Di Paola

 


.:Email

.::.

 

 

 

Paola Harris and Maurizio Cavallo

Maurizio:
Enregistrez-vous?
Paola :Oui.
M :Vous êtes une journaliste parfaite !
P :Je prends des photos, j’enregistre les cassettes et les interviews moi-même. C’est mon choix.
M (souriant) : Vous êtes l’instrument de Dieu.
L. P : Paola est incassable !
P : J’enregistre, parce que j’ai fait un pacte avec Lavinia .
M :avec le diable ?
P : Non, je ne le connais pas !
M : Tandis que moi, je le fais connaître. Avez-vous peur de connaître le diable ?
P : Non, je n’ai pas de temps à perdre avec lui.
M : Chaque fois , que nous nous regardons dans un miroir , nous voyons le diable.
P : Lavinia n’a pas fait l’interview en Italien, aussi je le fais en Anglais.
L.P. Je suis venu aujourd’hui, pour vous connaître et pour mon évolution personnelle.
P : Vous gagnerez forcément quelque chose de cette rencontre, mais vous devez être prêt à donner aussi.
M : Quand nous avons quelque chose à donner, il n’est pas nécessaire de penser que nous devons le donner, nous le donnons tout simplement. C’est un instinct, nous n’avons pas à nous obliger à donner. Il y a autre chose , je voudrai en terminer avec ce concept : le démon, on en a peur. C’est seulement la projection de notre alter ego.
P : C’est amusant de relier ceci avec la religion catholique.
M : Lorsque la connaissance humaine se modifiera , il n’y aura qu’un choix :la folie ou la lumière aveugle d’une vision complètement nouvelle , parce que nous ne savons rien et tout ce que nous pensons savoir est faux. Ecrivez –le.
P : Oui, je sais . C’est difficile de vivre sur cet endroit.
M : Dans l’Univers entier il n’a pas existé une force plus destructrice que la projection de notre alter ego . Nous sommes à la fois des créateurs et des destructeurs. Nous créons ce monde, le saviez-vous ?
P : Avec notre énergie ? est-ce cela que vous pensez ?
M : Nous créons toutes les choses que nous voyons tous les jours., toutes les choses que nous touchons chaque jour, toutes les chose dont nous pensons qu’elles existent . C’est une complète nouvelle vision des choses . Mais les hommes le perçoivent , peut-être. Dans les temps anciens , l’homme le captait beaucoup mieux . Il savait qu’il était impliqué, qu’il faisait profondément partie de l’Univers, dans lequel il vivait et il voyait l’aspect magique de la création ,comme si c’était une projection magique. Quand l’homme perdit cette faculté, il perdit aussi sa réalité magique et maintenant , il ne connaît plus rien., ni le monde , ni l’univers, ni l’homme lui-même.
P : Je ne parle pas pour d’autres , mais lorsque j’étais bébé, je sentais que ce n’était pas ma vraie maison et je n’arrivais pas à me considérer moi-même , comme faisant partie de ce monde .Toutefois, je peux dire que le jeu de la vie, du mariage ,d’avoir des enfants, d’être une ménagère et une enseignante, m’a fait grandir et que chacun de ces facteurs, était dans le programme. Mais quand je regarde la télévision ,que j’écoute les nouvelles et que j’observe tout ce qui se passe autour de moi, je n’arrive pas à me considérer, comme faisant partie de ce monde, je me sens une étrangère.
L.P. : C’est inquiétant !
P : Je ne peux même pas imaginer ce qui nous arrive. Je réalise que nous avons crée tout cela et je comprends que nous sommes entièrement fous.
M : Nous voyons que l’humanité est en train de subir un grand choc. Les hommes , l’humanité entière s’éloigne de la divine magie de la création et tombe dans l’illusion de la conscience, elle a perdu la signification de la vie, et essaie de donner un sens à sa vie. Cela apparaît comme une évidence mais ce n’en est pas une.
P : Non.
M : Les hommes essaient de trouver chaque jour, une sorte de signification à leur vie, parce qu’ils en ont perdu le sens .La signification de la vie est très simple : la vie se suffit à elle-même.
P : J’ai déjà entendu ce concept en anglais . Vous ne le croirez pas, mais c’est avec les mêmes mots que Michaël Wolf le disait . C’est vrai que vous me le rappelez. Mon Dieu ! Il disait la signification de la vie est la vie elle-même.
M : Et il n’y a pas d’autre sens.
L. P. : Mais pourquoi ,tout ceci nous est arrivé finalement, que nous avons été séparés de…Et les autres civilisations , non ?
M :Pour nous humanité terrestre , c’est arrivé. C’est arrivé dans une poussée d’orgueil et prétention , plus tard , égoïstement…
P :La Chute ?
M :…On peut le croire . Dans ce temps-là , l’humanité a estimé qu’elle était suffisamment élevée, qu’elle était la meilleure, la plus parfaite, mais ce n’était pas vrai.
Cet orgueil ,cette prétention ne permettaient pas de voir que la connaissance humaine était venue de… parce que nous sommes les enfants de la même …La vie sur Terre a été importée, nous avons été fabriqués , nous avons été manipulés . La manipulation alien n’est pas un mécanisme récent.. Nous sommes les enfants des Créateurs.
P : Nous sommes des aliens.
M : Nous sommes déjà des aliens, nous avons été fabriqués.
P : Nous sommes des Dieux
M : Ce qui s’est produit ,c’est seulement la continuation d’un programme et ,durant le processus , l’humanité est devenue fière et n’a pas donné d’importance à la Lumière, que les gens religieux appellent la Vérité.
Je parle de ça. J’insiste sur ça . Plus tard , peut-être , si c’est possible, je développerai ce point dans mon second livre. Pour le moment, je n’ai mis que quelques notes sur ce désastre, cette apocalypse cosmique. Le soleil des temps anciens était Jupiter, elle fut repoussée et un nouveau système solaire est né avec un autre soleil ,que les Egyptiens appellent « RA », le soleil vivant. Il y a bien eu une destruction. apocalyptique. Cette humanité après toutes ces terribles épreuves ,a perdu la mémoire et la conscience, et est revenue à la vie avec des parties séparées de connaissance atavique .
Ces parties sont perçues seulement dans des rêves et de cela ,de cette connaissance atavique perdue par l’humanité, découlent nos religions, nos mythes, et légendes. Ce fut la perte de… la grâce divine dans laquelle l’humanité a vécu en utilisant ses deux hémisphères cervicaux , le droit et le gauche. Pour parler plus généralement ,ce fut la rébellion.
P : Dans la culture occidentale, la forme de pensée scientifique et logique est plus importante et nous avons annulé l’hémisphère droit. Parmi les Indiens Américains ,existe une autre culture et ils utilisent davantage l’hémisphère droit, où se trouve la vérité.
M : C’est juste, ils ont continué à retrouver leurs rêves de leurs ancêtres, les introduisant dans leur propre tradition, comme les Incas, Mayas et Toltecs. . Bien qu’ils vivaient dans cette dimension, ils ne pensaient jamais que c’était la réalité. Ils sont encore dans le magique. Nous, au contraire, nous avons peur du magique, parce que nous avons l’habitude de l’associer à quelque chose de négatif.
P : C’est la faute de l’Eglise.
M : C’est la faute de la perte de notre connaissance magique , parce que, vous voyez, ce que vous dîtes est juste, mais de toute façon, le problème ne vient pas de l’annihilation de l’hémisphère droit, parce qu’en réalité, il a été inhibé par les mêmes créateurs, qui arrêtèrent la transmission des facultés, au niveau de l’ADN. Nous ne pouvons utiliser la partie droite de notre cerveau.. Nous ne pourrions l’utiliser, même si nous le voulions.
P :Mais qui a f ait cela ?
M :Nos Créateurs, les aliens.
P : Ils l’ont fait ?
M : Oui. Parce que nous étions devenus trop dangereux, suite à cet acte d’orgueil Nous avions la connaissance, mais nous n’avions pas la sagesse. Les hommes étaient devenus dangereux aussi, il était nécessaire d’interdire la connaissance. Cela semble un lieu commun ,mais c’est comme donner un fusil à un enfant. Ils nous ont pris, ont inhibé un segment d’ ADN,. Ainsi , nos scientifiques disent que notre ADN n’est pas complet, quelque chose manque. Ils l’ont désactivé.
P : chez tout le monde ?
M : Chez la majorité d’entre nous. Ils ont désactivé l’humanité , au bon moment . En fait, si nous regardions la Vérité, si nous pouvions regarder derrière les illusions , nous deviendrions fous , parce que la Vérité est un feu brûlant. Vous le savez et les Indiens américains le savent aussi.
C’est la raison pour laquelle, l’élargissement de la conscience est un processus individuel et ne peut jamais être collectif. C’est comme si vous deviez passer un nouvel examen. Si nous réussissons , nous arriverons à un certain point. Maintenant il va y avoir beaucoup de changements, et en peu de temps , le fonctionnement de notre ADN sera activé de nouveau parce que notre code génétique doit changer ,s’il veut survivre dans la nouvelle dimension.
L.P. : Oui, je le pense aussi , du point de vue écologique où je me place, j’observe une très mauvaise situation, actuellement. Je suis pacifiste , également, et je remarque que la situation alarmante, très alarmante
Je ne veux pas faire de séparation dans les hommes, entre ceux qui ont plus ou moins de conscience et de sensibilité, mais je pense que pour ceux ,qui ont une conscience plus aigüe de la paix , par exemple, ce monde doit leur paraître très inconfortable.
M : Je n’aime pas cela, non plus. Je l’ai déjà dit. Je ne me sens pas comme choisi ou supérieur mais je me sens différent . Mieux ou pire , je ne sais pas, mais je me sens différent des autres hommes, et je désire maintenir cette différence. Certains me considèrent comme fou, peut-être, le suis-je, mais j’aime cette folie, parce que ,Dieu merci, je commence à comprendre. .. que pour changer ma vie, il me faut retourner dans mon enfance, bien que je n’ai jamais connu de bonheur, quand j’y étais. C’est ce que je vous disais Je me sens comme un poisson hors de l’eau, je me sens dans un autre monde. . Depuis toujours , je ne comprends pas la logique des adultes, je ne comprends pas leurs discours : j’ai vu des adultes agressifs essayer de résoudre des problèmes , qui , pour moi , n’étaient pas des problèmes. Bien sûr, le mien a été une longue, très longue croissance. C’était toujours pénible, parce que lorsque j’étais enfant, je me sentais mal à l’aise, parmi les autres garçons . Cette différence a toujours existé depuis le commencement. , Plus tard, je fus conscient de cette différence et je réalisai les raisons pour lesquelles , je n ‘acceptais pas l’éducation scolaire, pourquoi je ne croyais pas les enseignants , qui me disaient que les pyramides avaient été construites par les anciens Egyptiens. A cette époque, je savais , instinctivement ,que ce n’était pas vrai. Je ne pouvais répondre et je ne pouvais donner une autre réponse à ces leçons absurdes, mais je savais que ce n’était pas vrai.
P :Avez-vous reçu une éducation catholique ?
M : Oui, mes parents étaient catholiques et ils m’envoyèrent au catéchisme. Je suis baptisé parce que mes parents m’ont baptisé, sans me demander la permission. La Communion aussi, mais quand vint la confirmation , j’ai refusé de la faire, je ne sais pas pourquoi. Je suis marié, sans la Confirmation. Le prêtre ne voulait pas me marier, sans que je sois confirmé. Il voulait la confirmation ,d’abord, mais je lui ai dit : «Alors, je ne me marie pas ! » Aussi , m’a-t-il marié, sans ce sacrement. Il y avait déjà cette différence. Jusque là, c’était une différence à l’état embryonnaire, pas reconnue, plutôt mal reconnue, mais c’était une différence latente. Plus tard, lentement, après 1981, j’ai commencé à en prendre conscience. Il y a eu une époque, où je ne reconnaissais pas mon visage. .. Je ne le dis cela, par compassion pour moi-même, mais je le répète , aujourd’hui, je referais la même chose. Hier, je doutais de ces entités, je continuais à les repousser sans discussion et cette attitude, m’a peut-être sauvé de la folie. J’essayais de saisir quelque chose de concret, parce qu’ ils étaient venu tout détruire dans ma vie , tout ce que je savais, tout ce que je pensais être réel. Ils dérobaient le sol sous mes pieds, ils m’allongeaient nu , ils m’écorchaient et je les haïssais .Mais tandis que je les haïssais , je commençais à les aimer, sans m’en rendre compte. Ce n’est pas ,non plus, un problème pour moi, si …Paola disait une chose exacte : « Ces photos signifient quelque chose… » En réalité, elles ont une signification , peut-être, mais pas pour tout le monde.
L.P. : Pour d’autres gens .Pour moi, qui les voit de l’extérieur, et écoute une expérience….Je ressens une émotion, en regardant des photos comme celles-ci et en entendant cette expérience relative à ces vaisseaux lumineux, c’est une chose différente. Elles vous transmettent quelque chose, parce que, lorsque vous lisez, il y a toujours votre cerveau logique qui travaille, mais lorsque vous regardez ces images , votre émotion jaillit et c’est autre chose. J’ai vu vos photos de vaisseaux lumineux sur votre site, et cela m’a communiqué quelque chose…. Ils ont eu un grand impact sur moi, …Bon ! J’étais étonné…
M :C’est la raison pour laquelle, ils m’ont permis de prendre des photos. Je leur ai demandé de prendre la première photo pour moi. Dans un second contact, quand ils m’ont pris pour la seconde fois , j’avais besoin de preuve concrète pour m’éviter de devenir fou, parce que, quand je suis revenu à la maison , quand ils m’ont quitté, je niais tout. J’avais perdu le contrôle avec la réalité de tous les jours, je l’avais encore le jour précédent. Je ne comprenais pas cette autre réalité, et je me trouvais seul, sans aide. J’essayai de parler avec d’autres personnes, parce que j’avais besoin de croire à mes sensations, de trouver de l’aide, j’avais vraiment besoin d’aide. Et tout ce que je trouvais , était des gens à l’air supérieur , qui me regardaient et disaient « Mais cet homme est malade ! » Tout cela vous incite à vous cacher, à garder le silence, et vous êtes de plus en plus malheureux. Et je leur demandais également, si en rentrant à la maison, est-ce que je me dirais : « Tu n’es pas fou, parce que tu as pris une photo , témoignant que ce n’était pas un rêve. »
J’ai pris la photo et je suis rentré chez moi. Si la photo avait disparu , j’aurai été convaincu que j’étais complètement fou. Pour cette raison je leur ai demandé de les photographier et ils m’ont laissé prendre une photo dans la base, où ils m’avaient emmené.
P : Dans la Mer Tyrrhénienne ?
M : Non, vous devez lire mon livre.
P : Oui, je sais, mais je ne l’ai pas ici. Je n’étais pas au courant de son existence du tout ,ni ne savais où le trouver.
M : Je vous l’ai donné hier soir.
P ; (riant) Quand pouvais-je le lire ? Je suis éreintée.
M : Vous devez le lire, parce que vous comprendrez beaucoup plus de choses.
P : Je l’ai seulement ouvert pour regarder la dédicace.
M. J’ai compris. Je plaisante .
P : Je sais , mais je me sens coupable.
M : Quand ils m’ont pris la première fois, quand ils m’ont enlevé ,ils m’ont emmené dans une base souterraine en Amazonie. La seconde fois qu’ ils m’ont pris, j’ai eu le courage, bien que je tremblais de leur demander de prendre une photo et ils ont dit oui( bien qu’il n’était pas nécessaire de parler avec eux, parce qu’ils lisaient dans mes pensées. Je n’avais pas le temps de penser quoi que ce soit, et ils savaient déjà, ce que j’allais dire). Notre communication se faisait de cette façon ,immédiatement.
P : Formidable !
M : On ne peut appeler cela de la télépathie, c’est plutôt une connexion simultanée. Leurs pensées étaient en moi, et mon cerveau était totalement en leur pouvoir. C’était une transmission immédiate, au même moment. Je pensais : « maintenant , je vais leur demander…Maintenant , je leur demande… » et ils me donnaient la réponse J’entendais leur « oui !» Je ne sais pas comment l’expliquer.
P : Oui, puis-je vous arrêter un moment ? Aujourd’hui, vous êtes très différent d’hier. Aujourd’hui , vous arrivez cœur de votre expérience d’une manière sereine si rapidement, si clairement …J’essaye de trouver le bon terme.
M : Il viendra facilement Vous savez que le mot est énergie , de toute façon. Ne vous tracassez pas.
P : Je suis très excitée et c’est vraiment important que je rapporte cette conversation . Il est vraiment important que votre message soit transmis sans retouche, aux gens qui en ont besoin.
M : Excusez moi ,si je vous interromps, mais vous ne savez pas pourquoi vous percevez ma diversité aujourd’hui ? Parce qu’aujourd’hui, je suis en meilleure harmonie avec moi-même.
P : Je me demande qui est en vous ,en ce moment. Hier, vous étiez si différent.
M : Si vous le voulez, nous allons continuer, au sujet des photos, que je leur ai demandé de prendre.
P/ :Oui .
M : Et ils me l’ont permis. Après que je les ai prises, j’étais très heureux , parce que je pensais : « Maintenant, oui, quand… » Ce fut une pensée rapide. Il nous arrive à tous de penser tout un discours en un seul moment. . Je savais qu’à partir de ce moment , je pourrais montrer ces photos à tout le monde, et être cru. Je pourrais aussi les utiliser pour m’aider à convaincre les gens ,que j’avais réellement vécu cette expérience. Mais dès que je les ai eues faites, j’eus la communication immédiate que je devais les garder secrètes ,pendant 10 ans. Plus tard, quand je parlais avec les gens , je sentais leur scepticisme, -C’est arrivé plusieurs fois. J’ai parlé au cours des années 80 ..Il y a longtemps ?.. 20 ans , et il y avait encore beaucoup de scepticisme…Aujourd’hui, les gens sont plus ouverts…Je disais ,lorsque je me trouvais avec des pinailleurs… ma première pensée était : « Maintenant, je vais dans une autre pièce, je montre les photos et… » mais je m’obligeais à ne pas faire cela. J’ai obéis pendant 10 ans et ainsi , le fait d’avoir ces photos, n’avait pas pour but de confirmer mon expérience. J’étais plus intéressé de parler avec les gens, de les laisser analyser mon discours, de toucher leur conscience. Pour moi, cela suffisait , peu importait, qu’ils me croient ou non. Personne ne peut m’enlever ce que j’ai vécu, et je suis vivant, aussi ces photos ne sont pas la preuve de mon expérience.
LP : Les ufologues ne peuvent pas pardonner aux témoins, le fait de vivre des expériences qu’ils ont désespérément attendues. Mon opinion est que le problème se trouve là. Vous étudiez un certain sujet, parce que vous le trouvez attirant. ,mais c’est autre chose d’agir à son propos. Par exemple, je ne cuisine pas, parce que je suis pas intéressé par ça. Moi-même, je me sens un peu envieux (des contactés) parce que je peux aussi ressentir certaines choses, bien que je sois né dans une famille « cicapienne » et que j’ai souffert ce que j’ai souffert….Ils sont totalement sceptiques…Mais quand j’entends…J’ai aussi quelques amis qui ont vécu des expériences…
P : Que voulez-vous dire par « cicapiènne » ?
LP : Ce mot vient de CICAP, l’association de Piero Angela. Si vous regardez d’un point de vue extérieur, vous sentez qu’il y a quelque chose de plus. Je suis né, en sachant qu’une autre réalité existe, pour moi, c’était normal. Lorsque nous naissons, nous le savons. Plus tard, il y a un lavage de cerveau et nous oublions tout .Plus tard, lorsque nous avons grandi , nous disons : « maintenant, je tire la ligne, parce que vous m’avez ennuyé » Beaucoup d’ufologues ne peuvent accepter que les autres, ont réellement vécu ,ce qu’ils étudient de l’extérieur…Peut être se sont-ils trouvés eux aussi, dans une position étrange, mais ils ne le reconnaissent pas. Je ne suis pas allé dans des groupes ufologiques avec des témoins, quelques uns étaient mes amis et je ne doute pas d’eux, bien qu’ils ne m’aient jamais montré la moindre photo. Mais d’autres, dans les groupes, s’emploient à se moquer d’eux. Aussi , je me demande, « qu’est-ce qu’ils font là, alors ? » je comprends qu’il existe des cas frauduleux , mais vous trouvez des simulateurs dans la politique , l’écologie, vous les trouvez partout.
M : Mon inquiétude par la suite, est devenu la même inquiétude de…
(transcription interrompue)

CASSETTE.Côté B : Lavinia.

M. Hier au soir ,nous parlions…Je vous disais que je ne supportais pas les gens ,qui créent des contacts avec des « channels ».
P : du channeling.
M : Parce que, en réalité , si c’est vrai , nous sommes tous des «channellers » et tout le monde peut percevoir et recevoir, il est vrai aussi, que nos cerveaux élaborent, transforment, et polluent les données. Aujourd’hui , nous avons beaucoup de documents et de concepts, qui conduisent à douter…Un océan de confusion est crée aussi , par ces infos sur les Gris, les reptiliens, etc… C’est très facile, on n’a pas à avoir peur, on n’a pas à choisir s’ils sont bons ou mauvais. C’est très facile De toutes façons, nous sommes la propriété d’Etres, venus d’autres endroits.
P : Oh mon Dieu , quel terme! N’est-ce pas trop négatif ? Au lieu de « propriété » ne pourrait-on pas dire : « nous sommes reliés à… » ?
M : Nous sommes leur propriété et nous l’avons toujours su ! Mais notre fierté, notre fierté individuelle et la fierté de la race humaine est trop grande, pour que nous reconnaissions cette réalité évidente.
P : Définissez le mot « propriété » s’il vous plait.
M :Quand nous disons que nous sommes les enfants de Dieu , que Dieu nous a crée, ne sommes-nous pas la propriété de ce Dieu ? Ne sommes-nous pas les créatures de ce Créateur ? Nous appartenons à un Créateur, nous continuons à être la propriété de quelqu’un. Mais nous ne l’acceptons pas, nous ne le considérons pas comme allant de soi, nous ne pensons pas que c’est ainsi , car nous avons fait le Créateur à notre image, il nous ressemble. Nous l’avons fait en conformité avec nos désirs.
Nous prions Dieu seulement quand nous avons besoin de lui, et nous l’oublions , lorsque nous sommes en bonne santé et que nous pensons à notre business. La duperie est humaine Aujourd’hui ,nous devons quitter cette manière de penser. Aujourd’hui, nous avons un gros espoir, dans toute grande destruction et désolation, il y a toujours un espoir, mais il passe par notre volonté humaine. Nous devons nous changer nous-mêmes , regarder par la fenêtre, être honnête, prendre nos responsabilités. C’est un processus difficile et cela devient de plus en plus difficile , parce que nous ne l’avons pas fait depuis si longtemps. Mon discours n’est ni mystique, ni religieux. C’est un discours pratique. Je ne parle pas à l’intelligence humaine , je désire seulement toucher les consciences. Mon discours invite les gens à penser, comme je l’ai fait, comme on m’a obligé à faire.
C’est la seule chose que je peux faire, et je ne désire pas convaincre les autres que mon expérience est réelle. Bien que j’aie du matériel, des photos, des messages et des enregistrements de leurs voix, je suis là, parce que tout cela touche le cerveau et non le cœur.
P :J’ai toujours dit que les gens refusaient le fait que nous ne sommes pas seuls, pour échapper à la grande responsabilité ,qu’implique cette connaissance.
M : C’est seulement le prix du ticket.
P : Un prix élevé, parce que cela brise votre vie.
M : Cela ne doit pas briser votre vie.
P : On nous déshabille ,couche après couche.
M : C’est ce qu’ils m’ont fait.
P : Et les gens préfèrent regarder les matches de football.
M : Nous ne pouvons rien faire contre . C’est un choix personnel .De toutes façons, pour revenir à ce que nous disions, il y a trop de confusion au sujet de tous ces messages, ces communications, quand en réalité, c’est si simple. Nous sommes la propriété de quelqu’un, qui est venu d’un autre endroit. Nous sommes des émigrés et la vie a été crée. Nous faisons partie d’ un processus d’amélioration, parce que, comme nous venons des étoiles, nous devons retourner dans les étoiles, ou en fin de compte, à une conscience d’étoile. C’est un processus très important mais il doit passer par un être humain individuel, le besoin d’une acceptation individuelle, l’ acceptation de nos limites. Et en prendre la responsabilité est nécessaire, aussi. Nous ne pouvons rejeter la responsabilité sur les autres, et nous laisser transporter. L’humanité aime se laisser transporter par quelqu’un d’autre et se lamente , lorsqu’elle arrive dans des endroits détestables. Nous avons besoin de religion , pour être amené sur un niveau plus spirituel , et la religion apporte la confusion dans nos esprits, parce que les gens pensent que tout est pré-établi, dit et prêt à l’avance : il y a un Paradis, un purgatoire et un enfer….Vous devez faire ça et ça, ou vous ne devez pas faire ça et ça…Et il y a aussi, toute la Sainte Inquisition , parce qu’elle est toujours là .C’est un peu comme la démocratie, nous vivons en démocratie, mais le fascisme et la tyrannie ne sont pas finis, ils ont seulement changé d’aspect .Quand on s’aperçut que les peuples pensaient et levaient la tête, on comprit qu’il fallait trouver une nouvelle stratégie .Des gens soumis à des impératifs ne peuvent utiliser la force, mais utilisent la ruse. Aussi, on nous a dit, qu’on nous donnait la démocratie et la liberté, mais vous savez que nous ne sommes pas libres ni de penser, ni de faire ce que nous désirons. Je suis peut-être pessimiste , mais je crois que 70 % des gens ne répètent, que ce qu’on dit à la télévision . Certaines personnes, à qui je parlais de mes expériences, réagissaient en disant « non …Ce n’est pas possible » , puis changeaient d’opinion et venaient me trouver , en déclarant, tout heureux : « Savez-vous que j’ai entendu à la télévision des choses, comme celles que vous aviez dites ». Maintenant, ils me croient, parce que la télévision a dit que ces choses existaient vraiment. Si c’est à la télé, c’est vrai (!) La première fois que j’ai fait une interview à la télévision, je suis devenu le héros de ma ville : Vercelli. Tout le monde m’aimait, non pas, parce que j’avais parlé d’un sujet intéressant, (la plupart n’ont même pas compris de quoi, j’avais parlé) mais seulement parce que j’étais à la télé.
L.P. : Ils étaient autorisés à vous croire.
M : A me croire ,vous voyez ? Beaucoup d’entre eux n’avaient rien compris de ce que j’avais dit et ils déclaraient « je vous ai vu à la télévision, Comme vous êtes intelligent ! Mais j’ai fermé le poste, par la suite, car je n’ai pas compris ce que vous disiez. ». La seule chose qui importait est que j’étais à la télé, et rien de plus, voyez-vous ? J’ai peut-être parlé trop longtemps, maintenant je vais vous montrer.quelques photos.

SECONDE CASSETTE. Maurizio Cavallo côté A

P : Pourquoi y a t-il un changement de fréquence ? S’il vous plait , ne me dites pas que les grosses catastrophes (du Tsunami, ou des Tours jumelles) rendent les gens meilleurs.
M : C’est toujours comme cela . Après le Déluge universel, les gens étaient meilleurs. Après la guerre, les gens sont meilleurs.
La fréquence est la partie consciente d’un programme, c’est une personne qui vous écoute, mais en réalité, elle ne vous écoute pas, elle écoute quelque chose qu’elle connaît déjà. Vous ne pouvez leur apporter des choses qu’elles ne connaissent pas ,vous pouvez seulement essayer d’éveiller ce qui est endormi dans leurs esprits.
P : C’est sûr !
M. Je ne peux pas convaincre les gens , en apportant des photos ou des preuves, je ne peux que parler de mes expériences. Si quelque chose est déjà présent chez l’auditeur, cette semence va germer grâce à mes paroles.
P : Combien de gens ,croyez-vous, sont prêts à entendre ces paroles ?
M : Malheureusement, très peu. Aussi, pour cette raison, ceux qui viennent d’ailleurs, les extraterrestres (ou un autre nom, que vous voulez leur donner) ont récemment augmenté leurs enlèvements. Vous le savez bien , puisque vous faites partie de la communauté ufologique. Donc , si vous observez de l’extérieur ce sujet, les enlèvements augmentent, parce qu’ils essaient de sélectionner, et de commencer un nouveau processus génétique, sur beaucoup de personnes.
P : Quand vous parlez des enlèvements, parlez-vous de races différentes ?
M. : Bien sûr. Les Gris dans mon expérience personnelle , ne m’ont pas fait de mal. Le mal nous est causé par nous-mêmes. Voyez ! non seulement , ils ne font pas fait de mal, mais ma vie a changé énormément. Comme je vous l’ai dit tantôt , j’ai pensé au suicide, c’était me faire mal à moi-même. C’était ma condition humaine qui refusait cette nouvelle réalité, ce qui me faisait mal .Les Gris exécutent seulement un programme.
P : Les Gris disaient le Colonel Corso, sont seulement une race clonée.
M : Je suis d’accord, qu’ils agissent quelquefois , comme des robots.
P : Ils n’ont pas d’âme et le Colonel Corso m’a dit, qu’au Pentagone on avait peur que leurs créateurs soient des êtres humains , vivant dans le futur. Cela donne : Nous, dans le futur, avons essayé d’empêcher une catastrophe nucléaire. En fait, toutes les grandes observations arrivèrent près de White Sands, lorsque nous jouions avec la bombe atomique.
Le temps n’existe pas, et dans le futur, nous allons devoir changer les événements, pour éviter de sévères mutations génétiques. Si cela est vrai, nous avons la grosse responsabilité de changer quelques événements, pour éviter la catastrophe. Tout est lié dans l’espace-temps.
M : Il n’y a pas que cela, vous le savez très bien , n’y a pas que cela., et je suis complètement d’accord avec ce que vous dites. Je suis convaincu aussi , que le temps n’existe pas, et qu’une partie une grosse partie de la participation alien dans l’histoire humaine est conditionnée par nous-mêmes, revenant du futur. J’en suis convaincu.
P : C’est difficile à comprendre pour les êtres humains.
M : C’est difficile à concevoir.
P : Oui., je peux le comprendre, parce que je connais un microbiologiste appelé Dan Burisch, un génie, qui a été installé par le gouvernement US à l’aire 51, pour prendre des exemplaires de cellules d’un Gris. Ce Gris, appelé J-Rod a une f amille, une femme et un fils et s’est offert lui-même pour une étude d’ADN, parce qu’il était un exemple de futures mutations humaines causées, par une sorte de problème nucléaire.J’ai vu Dan Burisch , deux fois à Las Vegas, et ce n’est pas un menteur. Le Gouvernement l’a avisé de ne pas regarder ou toucher le Gris, parce qu’il serait immédiatement envahi par des images et des sentiments. Dan m’a expliqué, que, lorsqu’il est entré dans l’Aire 51, dans la zone stérile…
M : Il existe des voyageurs du temps et ils utilisent leurs véhicules pour le faire. C’est évident, parce que le temps et l’espace co-existent et quand vous essayez de changer le temps, vous changez aussi l’espace. C’est clair, l’espace et le temps sont connectés, sans l’espace , le temps n’existerait pas, sans le temps, l’espace n’existerait pas. Ce sont deux entités crées par l’illusion , parce que ,dans la réalité le temps n’existe pas, l’espace n’existe pas. Nous avons seulement l’infinité pour mesurer l’espace, et l’éternité pour mesurer le temps. Entre l’éternité et l’infinité, nous créons , par notre esprit, notre fausse vision de la réalité, l’espace et le temps. Des images coexistent en dehors du temps. J’ai toujours pensé, qu’Ils étaient des voyageurs du temps.
P : Le Colonel Corso disait aussi, qu’ils étaient des voyageurs du temps.
M : Une fois, ils m’ont expliqué que , si nous voyagions à la vitesse de la lumière et que nous allions en vaisseau spatial jusqu’à une autre planète, située à environ 5 A-L. de distance, nous n’atteindrions jamais cette planète, bien qu’elle apparaisse être à cette distance, parce qu’elle n’y est pas en réalité .Elle paraît y être , mais ce n’est qu’une distorsion de l’espace-temps. Si on voyageait dans l ‘espace, on ne pourrait jamais atteindre une planète située dans le temps.
P : C’est difficile de penser sur tout ce que les pauvres scientifiques , étudient pour atteindre Mars. A part le fait, que nous sommes déjà allé sur Mars.
M : Sur Mars, oui, parce que c’est dans notre espace-temps, Mars ,Vénus… Je vous parle de …en dehors de l’ espace-temps, où nous sommes, dans laquelle notre réalité existe, notre réalité se termine, notre réalité finit. En dehors de notre espace-temps, nous voyons une planète très éloignée, nous la voyons avec nos yeux. Mais la science nous explique, que la lumière de cette étoile n’existe plus depuis un milliard d’années. Aussi, pour atteindre cet endroit, nous serons obligés de retourner dans le passé. C’est un concept, que j’explique. Pour cette raison, en utilisant un vaisseau à la vitesse de la lumière, nous n’irons jamais sur une étoile qui n’existe plus depuis des milliards d’années. Cette étoile n’est pas dans l’espace, elle est dans le temps. C’est une simple équation . mais cela devient très difficile pour la science, parce que la science croit que l’univers ,est quelque chose de physique et de touchable, mais ça ne l’est pas. L’univers est une émanation psychique.
Cependant, illusion ne veut pas dire que cela n’existe pas .C’est une erreur que nos esprits commettent. Quand nous disons « illusion » , notre esprit transmet l’idée de quelque chose qui n’existe pas. Mais « illusion » ne veut pas dire cela ,cela veut dire simplement que cette chose est différente de la manière ,dont vous la voyez. Vous existez, cette table existe. Vous pouvez la toucher, mais ce n’est pas une illusion. Peut-être que tout est différent de la manière dont nous le voyons. .. Si nous pouvions voir des choses, comme elles sont en réalité , elles sont peut –être très différentes.
P. Dites moi, qui sont ces extraterrestres ? Désirent-ils que nous atteignons un certain niveau , désirent-ils nous sauver ? Désirent-ils que nous fassions partie de quelque groupe cosmique ?. .. Je vois que vous avez une photo d’Astar Sheran…
M ; Oui, C’est Eugenio Siragusa qui me l’a donnée..
P :Il dit qu’il a rencontré des gens de partout venant de Vénus. . . Il y a là une Fédération…
M : Oui, il existe une Fédération de mondes. Les formes de Clarion font partie de cette Fédération. . En fait, ils travaillent ensemble avec les habitants d’autres mondes et d’espace-temps différents.
P : Y a-t-il des guerriers parmi eux ?
M : Non.
P : Dites moi s’ils ont des gens mauvais. Je n’aime pas ce mot.
M :Il y a des gens mauvais, mais à part quelques erreurs( parce qu’ils peuvent faire encore des erreurs , leur évolution n’est pas parfaite, à ma connaissance) à part quelques problèmes, qui ont pu arriver dans le passé, la Fédération Interstellaire ne permet pas à ces êtres mauvais d’entrer dans cet espace-temps. Pourtant quelquefois, ils arrivent à y pénétrer, parce que ce sont des entités psychiques et ils viennent à travers l’esprit d’un humain , qui les a appelés.
P : En avez-vous déjà rencontré ?
M : Non.
P : Parce que vous ne les appelez pas ,votre vibration ne les attire pas.
M : Je ne les attire peut-être pas ou ,il y a peut-être, une sorte de défense de la part de ceux qui …C’est nous-mêmes, qui les attirons. Comprenez-vous ?
P:Je le crois, je crois que cela dépend de nous.
M : La seule chance pour ces aliens d’entrer dans notre espace-temps, spécialement en ce moment, est d’entrer dans un esprit humain.
P : Un appel, une invitation.
M : Voyez, par exemple , ce que je vous disais, lorsque vous êtes arrivée, je ne crois pas aux contactés, à moins de les contrôler très strictement. Il faut être très prudent…J’ai peur aussi des channellers…Voyez-vous, c’est dangereux, parce qu’ils invitent quelqu’un , ils sont prêts à quelque chose…Vous comprenez ? Et ils acceptent toute forme de…
P : C’est le monde des channellers . Lorsque j’interview quelques uns d’entre eux, je réalise qu’ils cherchent la gloire. C’est comme s’ils n’avaient pas été assez aimés dans leur enfance, ensuite ,ils jouent le rôle de contacté, ils agissent comme des gourous.
M : Peut-être, ont-ils besoin de s’exprimer , d’être reconnus, de donner un sens à leur vie, de se montrer. Il est possible qu’ils aient eu une enfance malheureuse et personne pour s’ occuper d’eux….Je suis prudent à leur égard.
P : Pour moi, c’est difficile de savoir…Et aussi en ce qui concerne de vrais cas, comme celui de Billy Meier( Je viens de le rencontrer en Suisse.), quelques groupes cultistes étranges sont nés Ces groupes sont formés par des gens animés d’une vraie foi, qui ont besoin de les protéger du moins le croient-ils. En réalité , ils forment un groupe de rencontre, qui ruine le contact..
M : En vérité ces groupes , si le contact est réel, ne défendent pas le contacté mais le ruinent.
P : Parce qu’il perd sa propre crédibilité.
M : Non seulement pour cette raison, mais cela le détruit physiquement et psychologiquement. Le groupe est formé de gens, qui ont des désirs totalement différents de ceux du contacté. Dans la majorité des cas, les individus qui gravitent autour des contactés, ne le font pas par attirance personnelle.
P : Ils manquent de quelque chose et souhaitent le trouver là.
M : Et quand le message du contacté atteint les composants du groupe, chaque fois qu’il passe de bouche en bouche, il perd quelque chose ou est transformé. Aussi ,quand le message sort du groupe, il est différent du début.
P : Les messages de Jésus-Christ aussi, n’est –ce pas ? Ce qu’il disait était merveilleux, mais…
M : Plusieurs fois , on m’a demandé « Pourquoi, ne créez-vous pas une association ? ». Non, je le refuse Mais ce n’est pas dans un sens négatif. J’apprécie tellement la liberté que je connais, et pour cette raison, je respecte la même liberté dans tout individu. Je ne pourrai jamais entraîner des gens , derrière mon histoire personnelle. Je peux parler avec ces gens, rappeler mon expérience, mais je désire qu’ensuite, les gens prennent leur propre responsabilité comme je prends la mienne. Chacun est libre. La liberté est le meilleur don de la vie, d’après moi, et chacun doit toujours la conserver.
Je ne peux, je ne veux pas influencer personne. Quand je rencontre quelqu’un qui, bien qu’il soit consentant, est influencé par mes paroles, parce qu’il me croit et me demande, par exemple : « Pouvez-vous confirmer qu’en 2012… ? »Je ne confirme rien. Nous ne pouvons vivre avec des idées trop arrêtées : elles deviennent une religion et les religions ont tendance à mettre des responsabilités sur les épaules des gens , comme nous le disions tout à l’heure, Paola. Le changement de fréquence est individuel. C’est un processus de sauvetage, c’est un processus de transformation ,qui passe seulement par la responsabilité individuelle.
Vous savez, ces paroles ne viennent pas de moi, elles viennent de Jésus-Christ. J-C disait « Qui ne prends pas sa croix, ne sera pas capable de me suivre…Responsabilité personnelle…volonté personnelle…
P : OK. Jésus-Christ parlait sur l’amour, tant de gens disaient »Dieu est Amour .»…
M : Dieu ne parle pas sur l’amour, L’Eglise parle sur l’amour…
P : Jésus-Christ disait : « Je vous donne deux commandements :d’abord : aimez Dieu ,ensuite aimez-vous les uns les autres. » Si les gens s’aimaient, nous n’aurions plus de guerre, plus de pédophilie…Quel est le message alien sur l’amour ?
M :L’Amour est une loi cosmique. L’Univers est basé sur la loi d’Amour. L’Amour est l’équilibre. Jésus ne parle pas d’amour de cette manière. Jésus parle d’affection , et l’affection
nécessite une fréquence équilibrée. C’est le changement de nos fréquences dans la loi dynamique d’Amour, qui est la loi de création.
P : C’est curieux , parce que, lorsque j’ai interviewé l’astronaute d’Apollo 14, Edgar Mitchell, il a utilisé le même mot : « équilibre ». Il disait que le monde était en dehors de l’équilibre et il ajoutait que tant que n’aurions pas atteint le bon équilibre , nous n’aurions pas la paix de nos consciences. Je suis très intéressée par ce mot :équilibre.
M : C’est la raison pour laquelle, je disais que c’est un problème individuel. Personne ne peut vous donner l’équilibre, si vous ne faites pas attention à cela. La responsabilité est individuelle. L’équilibre ne peut être atteint qu’à travers la mise en harmonie, qu’à travers cet échange, dont nous parlions, à travers cet accord de fréquence. Quand je vous parlais de mon expérience, vous sentiez que l’expérience remuait quelque chose en vous, mais cela n’arrive que si ,quelque chose est présent en vous. Ensuite, vous avez besoin de votre volonté et de votre détermination, parce que vous êtes le seul à pouvoir changer quelque chose .
P : Oui. On ne peut obliger des gens à suivre l’école secondaire, s’ils son encore à l’école primaire !
M :On ne peut obliger les gens à suivre l’école secondaire, on peut seulement suggérer, expliquer, que ces classes existent et qu’il est utile pour les gens de les fréquenter, pour augmenter conscience et sagesse…Vous pouvez seulement le suggérer.
P: C’est ce que vous faites lorsque vous parlez avec les gens , n’est-ce pas ?
M: Quelquefois oui, d’autres fois, non . Souvent, j’utilise des exemples communs.
P :Si nous parlons à Florence, nous devrions expliquer la raison , pour laquelle nous sommes un maillon d’une grosse chaîne, n’est-ce pas ?
M : J’accepte. J’ai confiance en vous. Je ferai ce que vous me demandez.
P : Là ,vous m’embarrassez …
M : Non, je le dis parce que je suis en harmonie avec vous .La vie m’a aussi appris à être prudent et méfiant, quelquefois.
P : Vous avez cette réputation, c’est vrai. Et j’ai été très surprise , lorsque vous avez répondu à mes e-mails, et que vous vous êtes montré si disponible.
M : Non, simplement je n’aime pas être sous les projecteurs. Je ne suis pas intéressé par la mise en scène publique, parce que ,ce que je fais, me satisfait. Je peux faire des erreurs, mais je n’ai pas la faiblesse de souhaiter d’être montré en public, pour obtenir des honneurs que je n’ai pas eus dans le passé…Je me suffis à moi-même. J’ai appris à m’isoler. J’aime la solitude et je me sens bien , lorsque je suis seul.
P : Votre histoire est si concrète, si claire. Il y a beaucoup de matériel, et c’est malheureux que vous n’ayez personne qui soit assez digne de confiance, pour faire un documentaire.
M : Je pourrai essayer, mais comme vous le dîtes, j’ai besoin d’une personne vraiment digne de confiance. On m’a déjà fait des offres. Quelqu’un à Milan désirait réaliser un documentaire, je devais leur envoyer mes vidéo et mes photos, mais je n’ai pas eu confiance . Si je trouvais quelqu’un de bien .. alors oui, je ferai des choses ,parce que comme vous le dites, j’ai beaucoup de matériel.

CASSETTE EFFACEE .

M : … Habituellement , ils ont deux manières, ils peuvent projeter directement dans mon cerveau et ils vous réveillent, comme si c’était n souvenir de la veille. Cela peut être aussi des souvenirs datant de plusieurs années, mais vous vous en rappelez, comme s’ils dataient de la veille .Vous vous souvenez, cela vient à votre esprit, mais c’est différent d’un souvenir normal , parce que vous le voyez comme des images sur un écran mental .Autrement, ils peuvent vous faire regarder une sorte d’ordinateur, mais ce n’en est pas un, en définitive, mais cela ressemble… et vous voyez les images défiler. ..
P : Etes –vous entré dans une pièce contenant un ordinateur ?
M : Oui, c’est exact.

FACE B :
P : Ne voulez-vous pas me dire ,ce qui se passera en 2012, s’il vous plait ?
M : Ils m’ont parlé de quelque chose qui avait programmé une catastrophe sur la planète. Ce quelque chose l’avait mis en place, pour amener la race humaine au dernier stade de la folie. Ensuite, ils me donnèrent quelques prophéties. Ils disaient : »Lisez Nostradamus, lisez-le , cette prophétie… » Je l’ai lu, mais je n’y comprenais rien …Mais le 11 septembre était un samedi, non ?
P : C’était un vendredi.
M : C’est le jour, où Florinda Balli est venue me voir.
P : Je la connais très bien , elle est de Suisse.
M : Elle est venue ,parce que nous l’avons rencontré à Lugano. Elle avait besoin d’une paire d’articles pour mettre sur son site, et ce jour-là, elle m’avait demandé, si je n’avais pas quelques nouvelles sur le sujet alien. J’ai répondu : « Hum…Quelque chose arrivera… » Ensuite , elle a pris le train pour repartir à Lugano, et elle m’a téléphoné de la gare en disant, qu’elle avait entendu la nouvelle à la radio. …On donnait les nouvelles du vendredi après-midi. C’est seulement à ce moment, que j’ai relu les prophéties qu’ils m’avaient données et que j’ai réalisé que Nostradamus avait parlé du 11 septembre.
P : D’après vous, sommes –nous assez bêtes pour créer un problème nucléaire ?
M : Oui. On ne le dit pas aux gens , mais c’est vrai.
P : Est-ce que ce sera un accident ?
M : Cela paraîtra un accident.
P : Paraîtra…Pour créer des problèmes…Que devons -nous faire ? Pourrons-nous altérer l’espace-temps pour éviter…
Croyez-vous que tout est pré-établi?
M : Non, ce n’est pas pré-établi. Le destin n’existe pas. Ce que vous appelez destin est une conséquence de nos choix. Il n’est pas écrit que , lorsque je suis né, je serai forcé de faire certaines choses., mais je peux faire aussi d’autres choses. Ce n’est pas programmé, la condition humaine n’est pas prédestinée.
P : Je le pense aussi…Donc nous pouvons l’éviter ?
M : Nous ne l’éviterons pas, si des personnes, le désirent intentionnellement. Ils le désirent par disposition d’esprit, parce qu’ils haïssent la vie, et n’ont pas de fréquences d’amour.
P : Est-ce que ceci implique la complète destruction de la race humaine ?
M : Non, ce ne sera pas la complète destruction , non.

CASSETTE EFFACEE.

M : Si je pense que moi, dans 20 ou 30 ans, je dirai…Mais c’est difficile de croire, qu’en 20 ou 30 ans ,Je… Qui sait…Peut-être …Mais je ne pense pas que je serai là , pour le voir. Nous sommes ici, ,c’est déjà une erreur parce que nous avons mis des limites de temps. Nous ne pouvons survivre à nous-mêmes, comme des êtres immortels. En réalité nous sommes infinis , mais tant que nous nous sommes imposé des limites, nous sommes vraiment mortels.
P : Vivent-ils plusieurs années ?
M : Ils vivent longtemps, mais ils quittent aussi leur corps physique. La seule différence entre eux et nous, est qu’ils ont conscience quand ils se réincarnent. Quand ils créent un nouveau corps , ils gardent leur conscience, acquise au début, tandis que nous , nous la perdons. Ils savent pour toujours qui , ils sont.
P : Ont-il une société normale , formant des couples avec des enfants ?
M : Sur Clarion, oui !
P : Les enfants naissent-ils des mères ?
M : Il y a une sorte de grossesse, mais moins que 9 mois. Ils mentionnent quelque chose comme trois mois, de notre temps et leurs bébés poussent normalement, mais avec d’autres capacités que nos enfants. Leurs nouveaux-nés ont tout de suite la sagesse de la race entière.
P : Ces photos que vous m’avez montrées viennent de Clarion ?
M : Cette petite fille est de Clarion.
P : Les autres femmes aussi ?
M : Oui.
P : Les femmes alien vivant sur Terre, sont-elles conscientes, qu’elles viennent de Clarion ?
M : Oui, il y a d’autres créatures vivant sur des niveaux astraux plus subtils, mais ceux de Clarion vivent dans un environnement différent du nôtre.
Leur densité atomique est différente. En fait, ils doivent changer leur dynamisme atomique pour être vus par nous, et s’adapter pour vivre ici. Ils doivent beaucoup baisser leurs fréquences , mais en conclusion, ils sont faits de chair et d’os comme nous.

 

Website administered by: UFO Think Tank.com

Copyright © 2007, Paola Harris.  All rights reserved.
Thank you for visiting!